CHERCHE APPARTEMENT

25.01 — 17.02.2013

L’exposition CHERCHE APPARTEMENT a pour objectif de rassembler un certain nombre de productions visuelles en relation avec les difficultés contemporaines de se loger dans le grand Genève.

Vernissage: 24.01.2013

Commissaire : Joerg Bader
Co-commissaire : Sébastien Leseigneur

Finissage le 16 février 2013 à 17h avec la parade SUPERPREMIUM de Balthazar Lovay et dj SOMBRE & MOST aux platines.

Table ronde : CRISE DU LOGEMENT À GENÈVE en présence d’André Loersch (journaliste – La Cité), Benoît Genecand (ancien président et membre du comité de la chambre genevoise immobilière, chef de projet “Charmilles”).

ALJF / Dorothée Elisa Baumann / Emmanuelle Bayart / Didier Béguelin / Geraldine Belmont / Donatella Bernardi / Michel Bonvin / Boutheyna Bouslama / Christophe Chammartin / Annelore Schneider & Claude Piguet / INTERFOTO / Natalia Comandari / Thomas Cullum / Laure Donzé / Serge Fruehauf / Magali Girardin / Régis Golay / Julien Grégorio / Steeve Iuncker / Sylvie Kleiber / Balthazar Lovay / Angela Marzullo / Jean-Marc Meunier / Jorge Perez / Suzanne Perrin / Stéphanie Probst / Jean Revillard / Christophe Rey / Nicolas Righetti / Maya Rochat / Eric Roset / Pekka Ruuska / Delphine Schacher / Christian Schwager / Léo Sexer / Jules Spinatsch / Vue Sur la Mer /

A deux exceptions près, la trentaine d’artistes et photographes sont de la région même. Ils sont d’ailleurs parmi les premiers concernés par les loyers trop chers en raison de leur statut souvent précaire.

Il est rare qu’une ville ait comme coutume de compter la cuisine au même titre que le salon ou la chambre comme un endroit de vie. Lorsqu’en 1973, Alain Tanner montrait dans « Le retour d’Afrique » un homme qui prenait un bain dans la cuisine d’un appartement à [...]

A deux exceptions près, la trentaine d’artistes et photographes sont de la région même. Ils sont d’ailleurs parmi les premiers concernés par les loyers trop chers en raison de leur statut souvent précaire.

Il est rare qu’une ville ait comme coutume de compter la cuisine au même titre que le salon ou la chambre comme un endroit de vie. Lorsqu’en 1973, Alain Tanner montrait dans « Le retour d’Afrique » un homme qui prenait un bain dans la cuisine d’un appartement à Genève, l’effet d’exotisme « genevois » marquait déjà les esprits d’un public non averti. C’est aussi à cette époque que le collectif INTERFOTO, présent dans l’exposition, commençait à documenter des luttes sociales et les premières occupations d’immeubles dans la cité de Calvin. La crise du logement à Genève ne date pas d’hier.

Mais CHERCHE APPARTEMENT n’est pas un pamphlet contre des politiciens trop immobiles et des régies immobilières trop gourmandes, contre un système d’exclusion sociale ou contre un processus urbaniste plaçant aujourd’hui Genève au cinquième rang des villes les plus chères du monde. CHERCHE APPARTEMENT est plutôt un tour d’horizon des diverses manières de se loger autour du bout du Lac Léman.

Ainsi, Stéphanie Probst nous entraîne dans une maison habitée pendant 40 ans par la même famille, Nicolas Lieber reproduit photographiquement à l’échelle 1:1 le pan d’un mur de son appartement dans le quartier de Rive. Boutheyna Bouslama, jeune artiste d’origine tunisienne ayant dû quitter son logement suite à l’impossibilité de prolonger son emploi à la HEAD en raison des nouvelles lois sur les étrangers, compare sa maison familiale au Qatar, construite dans un style orientaliste, à sa sous-location genevoise tant chérie. Steeve Iuncker présente une série prise durant l’évacuation du plus célèbre des squats genevois, Rhino, tandis que Eric Roset présente pour la première fois le résultat de ses investigations réalisées durant des années passées auprès des Roms de Genève, sous les ponts de l’Arve et ailleurs. Régis Golay, qui est en train de développer pour le Groupe 8 une nouvelle manière de représenter l’architecture en action, expose une galerie de portraits d’architectes, tous plus sombres les uns que les autres.

CHERCHE APPARTEMENT ne serait pas une exposition d’artistes si elle ne reflétait pas aussi une attitude artistique face à la crise du logement. Ainsi, Maya Rochat placarde les interstices de l’exposition et de la rue des Bains avec des affiches laissant libre cours à sa rage, tandis que Léo Sexer documente en un triptyque photographique sa proposition d’une capsule d’intimité dans l’espace public. Parmi les quelques propositions d’images en mouvement, citons le court métrage datant de 2004 et nommé «Installation », de Donatella Bernardi, qui met en scène un jeune couple vivant clandestinement dans un appartement aménagé dans un musée d’art contemporain, avant de visiter un logis au Lignon.

CHERCHE APPARTEMENT revient aussi sur des moments de la programmation du CPG de ces douze dernières années avec des œuvres de Jorge Perez, du collectif_fact, de Serge Frühauf, de Jean-Marc Meunier et de Geraldine Belmont. C’est une manière de rappeler l’engagement du CPG pour des questions liées à l’architecture et à l’urbanisme** et l’inscription de son programme dans la « Culture visuelle », au-delà de questions propres à l’art contemporain. Malgré la courte durée de préparation (et d’ouverture au public), CHERCHE APPARTEMENT présentera aussi quelques pièces produites pour l’exposition même, comme le panorama de l’immeuble du quai des Seujet de Jules Spinatsch, des prises toute récentes de l’agence Rezo.ch, ainsi que les œuvres d’Emmanuelle Bayart et Timo Kirez, de Christophe Rey, de Boutheyna Bouslama et de Maya Rochat, qui intervient avec son projet « LA FORME DE L’ATTAQUE » dès le 17 janvier dans la rue des Bains.

* à l’occasion de l’exposition IRON PEOPLE à la Galerie Zabriskie Point, avec John Miller, Latifa Echakhch, Elvis Studio, …

**Avec notamment des expositions de Bernd et Hilla Becher, Efrat Shvily, Georg Aerni, Jean-Marc Meunier, Serge Frühauf, Nicole Zermatten, collectif_fact, David Gagnebin-de Bons, Jules Spinatsch, Leo Fabrizio, Jorge Perez, Bertrand Lamarche, Michel Aubry, Guadalupe Ruiz, Geraldine Belmont, Yto Barrada, Linn Cholet et Sabine Tholen.


Soutiens

Avec le généreux soutien de(s) partenaire(s) suivant(s)

Vue d'exposition

En relation