Fiche d'artiste


Angela Marzullo * 1971 à Rümlang, vit à Genève

Le travail de Angela Marzullo combine la photographie, vidéo et performance, explorant des problématiques féministes, au coeur de ses préoccupations artistiques. En 2010, elle est sélectionnée pour une résidence d'artiste à l'institut Suisse de Rome. A cette période, elle produit un court métrage expérimental, Concettina,  basé sur les lettres de Pier Paolo Pasolini, avec pour actrices principales deux jeunes filles. Elle a participé à de nombreux festiva [...]

Le travail de Angela Marzullo combine la photographie, vidéo et performance, explorant des problématiques féministes, au coeur de ses préoccupations artistiques. En 2010, elle est sélectionnée pour une résidence d'artiste à l'institut Suisse de Rome. A cette période, elle produit un court métrage expérimental, Concettina,  basé sur les lettres de Pier Paolo Pasolini, avec pour actrices principales deux jeunes filles. Elle a participé à de nombreux festivals, Who's Afraid of Performance Art? le commun à Genève en 2011, Eternal Tour, Khalil Sakakini Center à Ramallah et Mapping Festival à Genève en 2010, ou encore au Point Impact Performance Festival et à la Biennale D'Image en Mouvement à Genève en 2007. En 2010, son travail a été présenté à l'exposition Imagining Equality: Women's Art and Activism à la Guggenheim Gallery de Los Angeles, à l'Institut Suisse de Rome et à Forde, Genève.

Connue principalement pour ses performances sous le pseudo « Makita », l’artiste critique les mécanismes sexistes qui construisent l'identité genrée depuis l'enfance et envisage la culture comme une possibilité de transmission de la lutte féministe. Pour sa première exposition institutionnelle au CPG en 2018 elle réalisait L’Origine, une performance quotidienne, pendant laquelle elle découpait une fente en forme d’amande circonscrite de lamelles dans les pages du quotidien Le Monde. Les languettes autour de l’ouverture se faisaient vulve et toison. Un livre retraçant cette performance vient d’être édité par les éditions CPG et Ripopée.OSMOSCOSMOSprésente un montage d’extraits réalisés par le public qui a assisté à la performance où Angela Marzullo ouvrait le premier exemplaire de ce livre au moyen de l’ouvre-lettre fourni avec la publication.

En relation