Fiche d'artiste


Julien Grégorio * 1978 à Genève, vit à Genève

Après sa maturité, il abandonne les bancs de l’université de sciences sociales pour se lancer dans la photographie. En 2000 il entre à l’école de photo de Vevey d’où il sort diplômé de la formation supérieure en 2003. Passionné par le documentaire social, il travaille depuis comme photographe indépendant pour différents journaux et associations. Il est également sous contrat avec les Hôpitaux Universitaires de Genève pour lesquels il réalise des reportages sur le monde [...]

Après sa maturité, il abandonne les bancs de l’université de sciences sociales pour se lancer dans la photographie. En 2000 il entre à l’école de photo de Vevey d’où il sort diplômé de la formation supérieure en 2003. Passionné par le documentaire social, il travaille depuis comme photographe indépendant pour différents journaux et associations. Il est également sous contrat avec les Hôpitaux Universitaires de Genève pour lesquels il réalise des reportages sur le monde médical. Il est actuellement co-fondateur du collectif/agence « Phovea » qui doit éclore au printemps 2013 et prépare un travail sur l’auto construction dans le Bidonville de Daravhi à Bombay.

Le photographe Julien Gregorio propose à travers une exposition et un livre les portraits sur 10 ans (2002-2012) du mouvement squat à Genève. Ses photos évoquent des installations, des vies quotidiennes, des évacuations et les évolutions d’une forme d’habitat motivé par la crise du logement et des aspirations à la vie communautaire. On découvre que l’histoire du mouvement squat à Genève a été aussi celle de l’invention d’une ville un peu plus hospitalière à la diversité des personnes et des manières de vivre. Ce travail en est la mémoire ouverte.

En relation