Fiche d'artiste


Florent Meng * 1982 à Paris, vit à Paris et Genève

Florent Meng (*1982, vit et travaille à Paris et à Annemasse) est diplômé Workmaster à la HEAD-Genève et des Beaux Arts de Paris. Il est actuellement assistant professeur dans l’option Information/fiction à la HEAD-Genève. Il développe depuis plusieurs années un travail entre fiction et documentaire autour de figures et de formes résistantes. Il s’intéresse aux populations, en se demandant comment un territoire agit sur les comportements des communautés et comment [...]

Florent Meng (*1982, vit et travaille à Paris et à Annemasse) est diplômé Workmaster à la HEAD-Genève et des Beaux Arts de Paris. Il est actuellement assistant professeur dans l’option Information/fiction à la HEAD-Genève. Il développe depuis plusieurs années un travail entre fiction et documentaire autour de figures et de formes résistantes. Il s’intéresse aux populations, en se demandant comment un territoire agit sur les comportements des communautés et comment en retour, les attitudes, les coutumes peuvent forger l’identité d’un territoire et d’un peuple. Ses photographies et ses films ont, notamment été montrés au Musée de L’Élysée de Lausanne, à la Galerie Marianne Goodman et à la Galerie Jousse à Paris. Son dernier film Dunes Of Deletes était présenté à Dynamo, au Centre D’Art Contemporain de Genève en février 2017.  En 2011, les Éditions du CPG ont co-édité avec la HEAD-Genève son premier livre, Préambule, Alinéa H.

Trails Of Sasabe (AZ/SN) est réalisé autour d’un village frontalier qui existe sous le même nom au Mexique et aux États-Unis. Sasabe (AZ/SN) est connu pour être le dernier point de passage des migrants qui tentent la traversée du désert d’Altar, vers les grandes villes du nord de l’Arizona.  Les immenses étendues désertiques qui s’étalent des deux cotés de la frontière sont devenues les principales routes de migration de l’ouest du pays. La majorité de ces terres sont des réserves naturelles où le mur de séparation n’existe pas. Ceux qui traversent clandestinement se tiennent à l’écart des routes. Il y a chez eux, à la fois la perte de tout autre désir que celui de traverser la frontière et celui concomitant de fusionner avec le désert, de disparaitre au yeux de ceux qui les cherchent.

Les treize images de Trails Of Sasabe (AZ/SN) disent la complexité du rapport des corps aux zones frontalières.

En relation