Fiche d'artiste


Le sculpteur et peintre Jean Tinguely est connu pour ses immenses machines mobiles qui s’opposent au culte fonctionnaliste de l’industrie. Travaillant avec des matériaux récupérés et recyclés, il anime ses inventions en se référant à la machinerie industrielle du XXe siècle sans vouloir – il n’était pas anarchiste pour rien - les intégrer dans les chaînes de production économique. En novembre 1970, Tinguely participe à un festival à Milan, organisé à l'occasion du di [...]

Le sculpteur et peintre Jean Tinguely est connu pour ses immenses machines mobiles qui s’opposent au culte fonctionnaliste de l’industrie. Travaillant avec des matériaux récupérés et recyclés, il anime ses inventions en se référant à la machinerie industrielle du XXe siècle sans vouloir – il n’était pas anarchiste pour rien - les intégrer dans les chaînes de production économique. En novembre 1970, Tinguely participe à un festival à Milan, organisé à l'occasion du dixième anniversaire du groupe d'artistes « Nouveaux Réalistes ». Sa contribution se matérialise dans La Vittoria : un gigantesque pénis d'or installé devant le Dôme de Milan, ensuite détruit de manière spectaculaire par un feu d’artifice. Ainsi, il érige un symbole de pouvoir phallique qui demeure en même temps fragile et renversable. Ce travail s’inscrit dans la continuité de ses créations d’œuvres s’autodétruisant comme Homage to New Yorkdix ans plus tôt, la première œuvre d’art de ce type.

En relation