Fiche d'artiste


Michael von Graffenried * 1957 à Berne, vit à Paris

Michael von Graffenried s’est fait connaître avec des séries portant un regard ironique sur les Suisses tel que Swiss Image en 1989. L’emploi du format panoramique, qu’il maîtrise avec brio, s’est presque imposé de lui-même durant la deuxième guerre civile d’Algérie. Il s’en sert depuis 1991. La prise de photographies dans les pays musulmans est mal acceptée et photographier dans un pays ravagé par une guerre fratricide implique de hauts risques. De ce fait, Michael von [...]

Michael von Graffenried s’est fait connaître avec des séries portant un regard ironique sur les Suisses tel que Swiss Image en 1989. L’emploi du format panoramique, qu’il maîtrise avec brio, s’est presque imposé de lui-même durant la deuxième guerre civile d’Algérie. Il s’en sert depuis 1991. La prise de photographies dans les pays musulmans est mal acceptée et photographier dans un pays ravagé par une guerre fratricide implique de hauts risques. De ce fait, Michael von Graffenried se promenait avec une caméra Widelux accrochée autour du cou à hauteur de sa poitrine. Ainsi, il la déclanchait sans jamais regarder à travers le viseur, couvrant un champ de 160°. Au fur et à mesure que la spirale de la violence s’accentuait, Michal von Graffenried était l’un des rares photographes à continuer à se rendre en Algérie. De ses plus de 30 voyages durant les années de plomb, il a rapporté, entre autres, un film conçu avec le metteur en scène Mohammed Soudani qui retrace ses voyages pour retrouver les personnes photographiées dans les années précédentes. Dans PANORAMIC SCENES, le Centre de la photographie Genève montre pour la première fois des clichés pris lors d’une résidence d’artiste au Caire en 2007. N’ayant pu ni les faire tirer dans le laboratoire ni les exposer dans la galerie prévue - les responsables cairotes craignant l’intervention de la police - le photographe les a montrées pendant un jour sur les toits du Caire, là où habitent les Bawabs, les plus miséreux de la capitale égyptienne. Les deux photographies sont accompagnées de deux mini écrans vidéos qui nous font chacuns voir deux plans fixes que le photographe a captés sur you-tube durant son séjour au Caire. Il s’agit pour School's out for girls in Ard El Lewa, Cairo, d’une vidéo montrant de jeunes garçons qui chantent pour séduire des jeunes filles, tandis que la vidéo qui accompagne Riot Police is closing access to Al Azahr Mosque on friday, february 9, 2007 présente un policier de la „Riot Police“, torturant un détenu en le giflant.

En relation