Lucinda Devlin
THE OMEGA SUITES

29.01 — 14.03.2010

Entre 1991 et 1998, Lucinda Devlin voyageait dans le vaste pays des États-Unis d’Amérique pour photographier des cellules de mort – et les pièces adjacentes – dans les prisons de 22 états. Elle a nommé cette série, publiée sous la forme d’un livre en 2003 chez Steidl, The Omega Suites, en référence à la dernière lettre de l’alphabet grec et renvoyant par la même métaphoriquement à la finalité de l’execution.

Vernissage: 28.01.2010

Sorry, this entry is only available in French.

Sorry, this entry is only available in French.


Sponsors

With the generous support of the following partner(s)

Artist file

Lucinda Devlin * 1947 in Ann Arbor, Michigan, lives in Indianapolis

Sorry, this entry is only available in French.

Sorry, this entry is only available in French.


Exhibition view

Related content