ROMAN SIGNER
Le temps gelé / die gefrorene zeit

16.09 — 13.11.2016

L’exposition Le temps gelé / Die gefrorene Zeit interroge pour la première fois deux aspects méconnus de l’œuvre de l’artiste ayant trait à la photographie, l’instantané et l’indexicalité, en allant de ses „Reisefotos“ à la documentation visuelle de ses événements, tout en incluant aussi certaines sculptures.

Vernissage: 15.09.2016

La fin de l’exposition sera marquée par la parution d’une publication résumant l’exposition et comprenant des textes de Carmen del Valle et Joerg Bader.

 

L’exposition bénéficie du soutien du Fonds cantonal d’art contemporain, du Fonds Mécénat des SIG – Services Industriels de Genève, de Pro Helvetia, de la Alfred Richterich Stiftung et de la Galerie Häusler Contemporary München | Zürich.

 

Le CPG bénéficie du soutien de la Ville de Genève.

Mondialement connu pour ses performances et ses installations basées sur des processus interrogeant la transformation de matières, le travail de Signer est directement lié au temps qui s’écoule. N’ayant été réalisés qu’une seule fois et souvent hors des espaces d’art, les travaux de Signer sont la plupart du temps soumis à l’enregistrement photographique et vidéographique pour une réception ultérieure. Le titre de l’exposition se réfère autant aux enregistrements ob [...]

Mondialement connu pour ses performances et ses installations basées sur des processus interrogeant la transformation de matières, le travail de Signer est directement lié au temps qui s’écoule. N’ayant été réalisés qu’une seule fois et souvent hors des espaces d’art, les travaux de Signer sont la plupart du temps soumis à l’enregistrement photographique et vidéographique pour une réception ultérieure. Le titre de l’exposition se réfère autant aux enregistrements obtenus par la trace lumineuse sur des supports variés, qu’aux traces de fumée, de matière brûlée, d’écoulements de liquides solidifiés qui témoignent de ses actions. La référence au temps gelé peut aussi être comprise de façon littérale, au vu de l’affinité de l’artiste pour des procédés de congélations, et pour des cadrans de montres et d’horloges arrêtés dans leur mouvement.

Présentée à la Documenta 8 en 1987 à Kassel et représentant la Suisse à la Biennale de Venise en 1999, l’œuvre de Roman Signer est en majeure partie immatérielle et fait se dissoudre les genres et les catégories de l’art tout comme il fait littéralement exploser maints objets de nos sociétés marchandes. Dans les expositions d’artistes parmi les plus importants de notre temps, le CPG a fait, ces dernières années, découvrir des aspects peu ou pas connus d’artistes allant de Boris Mikhailov à Cindy Sherman, de Manon à Gerhard Richter, ou de Bernd et Hilla Becher à Carsten Höller. Ainsi Le temps gelé / Die gefrorene Zeit mettra en avant par la photographie un aspect méconnu de l’œuvre de Roman Signer. L’exposition est conçue en collaboration avec la curatrice indépendante Carmen del Valle.


Soutiens

Avec le généreux soutien de(s) partenaire(s) suivant(s)

Fiche d'artiste

Roman Signer * 1938 à Appenzell, vit à Saint-Gall

Mondialement connu pour ses performances et ses installations basées sur des processus interrogeant la transformation de matières, le travail de Signer est directement lié au temps qui s’écoule. N’ayant été réalisés qu’une seule fois et souvent hors des espaces d’art, les travaux de Signer sont la plupart du temps soumis à l’enregistrement photographique et vidéographique pour une réception ultérieure. Le titre de l’exposition se réfère autant aux enregistrements ob [...]

Mondialement connu pour ses performances et ses installations basées sur des processus interrogeant la transformation de matières, le travail de Signer est directement lié au temps qui s’écoule. N’ayant été réalisés qu’une seule fois et souvent hors des espaces d’art, les travaux de Signer sont la plupart du temps soumis à l’enregistrement photographique et vidéographique pour une réception ultérieure. Le titre de l’exposition se réfère autant aux enregistrements obtenus par la trace lumineuse sur des supports variés, qu’aux traces de fumée, de matière brûlée, d’écoulements de liquides solidifiés qui témoignent de ses actions. La référence au temps gelé peut aussi être comprise de façon littérale, au vu de l’affinité de l’artiste pour des procédés de congélations, et pour des cadrans de montres et d’horloges arrêtés dans leur mouvement.

Présentée à la Documenta 8 en 1987 à Kassel et représentant la Suisse à la Biennale de Venise en 1999, l’œuvre de Roman Signer est en majeure partie immatérielle et fait se dissoudre les genres et les catégories de l’art tout comme il fait littéralement exploser maints objets de nos sociétés marchandes. Dans les expositions d’artistes parmi les plus importants de notre temps, le CPG a fait, ces dernières années, découvrir des aspects peu ou pas connus d’artistes allant de Boris Mikhailov à Cindy Sherman, de Manon à Gerhard Richter, ou de Bernd et Hilla Becher à Carsten Höller. Ainsi Le temps gelé / Die gefrorene Zeit mettra en avant par la photographie un aspect méconnu de l’œuvre de Roman Signer. L’exposition est conçue en collaboration avec la curatrice indépendante Carmen del Valle.


Vue d'exposition

En relation