Book launches : Regenberg/Bayart/Leutenegger

22.03.2014

Dans le cadre de l'exposition L'USAGE DU PAYSAGE de MAX REGENBERG & l'accrochage de EMMANUELLE BAYART, COMMEMORATION

MAX REGENBERG DER GEBRAUCH DER LANDSCHAFT / L’USAGE DU PAYSAGE, env. 120 pages, env. 80 reproductions photographiques couleur, 20 reproductions en n/b. Textes de Joerg Bader, Klaus Honnef, Jeff Rayn, Susanne Pfleger, 2014. Textes en allemand, anglais et français. Publié par la Galerie Thomas Zander et les éditions Centre de la photographie Genève.

EMMAN [...]

Dans le cadre de l'exposition L'USAGE DU PAYSAGE de MAX REGENBERG & l'accrochage de EMMANUELLE BAYART, COMMEMORATION

MAX REGENBERG DER GEBRAUCH DER LANDSCHAFT / L’USAGE DU PAYSAGE, env. 120 pages, env. 80 reproductions photographiques couleur, 20 reproductions en n/b. Textes de Joerg Bader, Klaus Honnef, Jeff Rayn, Susanne Pfleger, 2014. Textes en allemand, anglais et français. Publié par la Galerie Thomas Zander et les éditions Centre de la photographie Genève.

EMMANUELLE BAYART COMMEMORATION, env. 80 pages, env. 20 reproductions photographiques couleur. Textes de Joerg Bader, Emmanuelle Bayart, Raphaele Bertho et Timo Kirez, 2014. Publié aux éditions Centre de la photographie Genève. L'exposition et le livre Commémoration bénéficient du soutien du Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (Fmac), du Pour-cent culturel Migros et de la République et canton de Genève.

CATHERINE LEUTENEGGER KODAK CITY, monographie, 160 pages. Textes de Joerg Bader, Urs Stahel et A.D. Coleman. Tirage à 1’250 exemplaires. Publié aux éditions Kehrer Verlag, Heidelberg. Le livre bénéficie du soutien de Pro Helvetia

La série KODAK CITY constitue un glaçant témoignage des lourdes répercussions que subit la ville industrielle de Rochester (NY), face au brusque déclin de la pellicule film lié à l’essor du numérique. Caroline Stevan écrivait dans l’hebdomadaire, Le Temps, “Avec son travail intitulé KODAK CITY, Catherine Leutenegger nous conduit dans cette ville désertée par son industrie phare. 30 000 licenciements environ, et une reconversion aussi complète qu’obstinée doivent sauver ce qui peut l’être encore. Le processus de métamorphose est lancé et oscille entre abandon progressif ou obsolescence accélérée, par la révolution numérique. »

Catherine Leutenegger est née en 1983. Elle vit et travaille à Lausanne et New York en tant que photographe indépendante.

Son travail a fait l’objet de nombreuses reconnaissances dont le Prix Culturel Manor Lausanne, le Prix du Canton de Vaud, le Prix International de la Photographie Raymond Weil et les Bourses Fédérales de Design (2006 et 2008). Ces multiples distinctions lui ont valu notamment une exposition individuelle au Musée de l’Elysée, la publication d’un livre monographique intitulé «Hors-champ» aux Editions Infolio, ainsi qu’un séjour de six mois en résidence d’artistes à New York, où le projet KODAK CITY est né.

En relation