Fiche d'artiste


Linda Fregni Nagler & Michael Doser * 1960 à Europe, vit à Milan et Genève

Le travail de Linda Fregni Nagler peut être décrit comme une archéologie de la photographie, le médium le plus ancien parmi les nouveaux médias (bientôt 200 ans d’âge). Elle porte un regard décalé sur l’histoire de la photographie à travers une archive analogique qu’elle a accumulée ces 20 dernières années. Elle a été par ailleurs la co-curatrice de la première exposition en Europe de Hercule Florence, le monégasque qui inventait la photographie au Brésil au même mom [...]

Le travail de Linda Fregni Nagler peut être décrit comme une archéologie de la photographie, le médium le plus ancien parmi les nouveaux médias (bientôt 200 ans d’âge). Elle porte un regard décalé sur l’histoire de la photographie à travers une archive analogique qu’elle a accumulée ces 20 dernières années. Elle a été par ailleurs la co-curatrice de la première exposition en Europe de Hercule Florence, le monégasque qui inventait la photographie au Brésil au même moment que Fox Talbot en Europe et qui fut surtout l’inventeur du mot photographie. À la Biennale de Venise en 2013, invitée par Cindy Sherman, Linda Fregni Nagler a présenté sa collection The Hidden Mother.Experte en technique des vieux procédés analogiques, elle collabore depuis plusieurs années avec le physicien Michael Doser, spécialisé dans le domaine de l'antimatière, l'antihydrogène et son couplage à la gravité au CERN. Michael Doser a déjà à son compte, mis à part sa carrière de chercheur réputé, une dizaine de collaborations avec des artistes venus de tous les horizons. Pour leur collaboration, Linda Fregni Nagler a fabriqué des plaques de verre à base de nitrate d'argent, bromure de potassium et gélatine que Michael Doser a exposées à un flux d’antiprotons. Ainsi, ils ont essayé de rendre visible l’invisible : l’annihilation de l'antimatière. Le résultat de l’expérience sera présenté dans OSMOSCOSMOS.

En relation