Jaques Fournel * 1951 à Barcelone, vit à Sète

Si Jacques Fournel n’a jamais fait autre chose que des autoportraits, il en a élaboré une variété presque infinie. La répétition évoquait pour lui le problème du sujet, d’abord en peinture, puis en photographie. Éditeur d’un grand nombre de livres d’artistes aux éditions de la Villa Saint-Clair à Sète, il a lui-même façonné un bon nombre de ses propres livres, fidèle à sa démarche de l’autoportrait. Les deux livres présentés dans OSMOSCOSMOSen font partie, ils s [...]

Si Jacques Fournel n’a jamais fait autre chose que des autoportraits, il en a élaboré une variété presque infinie. La répétition évoquait pour lui le problème du sujet, d’abord en peinture, puis en photographie. Éditeur d’un grand nombre de livres d’artistes aux éditions de la Villa Saint-Clair à Sète, il a lui-même façonné un bon nombre de ses propres livres, fidèle à sa démarche de l’autoportrait. Les deux livres présentés dans OSMOSCOSMOSen font partie, ils sont parus dans la Bibliothèque de l’ennui/Library of Boredom (Sète),que ce soit Facing Each Other (2005), qui comprend exclusivement des vues de la chambre de sa voisine de l’immeuble d’en face où son propre reflet apparaît parfois dans les vitres (juillet 2003 à juin 2005), ou que ce soit Livres de Culs – Autoportraits avec des modèles (2016).

En relation