Fiche d'artiste


Charles Weber * 1947 à Genève, vit à Ridge Island

Deux ans après sa maturité, Charles Weber photographiait déjà pour la presse. Ensuite il voyage en Turquie et en Iran, puis en Moldavie et Roumanie et collabore avec l’agence de photo Gamma. Par la suite, il se consacre à des séries à long terme comme Les Jardins suisses, dont la publication sortie en 1991 remporte le prix du meilleur livre suisse, ou encore 100 Portraits d’apprentis en 1996. Depuis plus de 20 ans, il vit principalement sur l’île de Crète qui [...]

Deux ans après sa maturité, Charles Weber photographiait déjà pour la presse. Ensuite il voyage en Turquie et en Iran, puis en Moldavie et Roumanie et collabore avec l’agence de photo Gamma. Par la suite, il se consacre à des séries à long terme comme Les Jardins suisses, dont la publication sortie en 1991 remporte le prix du meilleur livre suisse, ou encore 100 Portraits d’apprentis en 1996. Depuis plus de 20 ans, il vit principalement sur l’île de Crète qui est devenu avec la Grèce son sujet primordial, avec des séries d’épaves abandonnées sur les rivages, ou son Mont Strubula en 36 vues avec des images inattendues. Erotic III (Athènes, 2017), de lasérie “Est-ce ainsi que les hommes vivent ?”, présenté à OSMOSCOSMOS, a été réalisé à l’occasion d’un salon de l’érotisme à Athènes en 2017.

En relation