Double Economies

Visitant une archive photographique
de l’Allemagne de l’est (1967–1990)


Reinhard Mende, Tekle Belete, Peter Herbert Beyer, Fabian Bechtle, Estelle Blaschke, Hans Otto Bräutigam, KP Brehmer, Haile Gabriel Dagne, Harun Farocki, Sven Johne, Matthias Judt, Armin Linke, Valeria Malito et Katja Saar, Katrin Mayer, Doreen Mende, Olaf Nicolai, Allan Sekula et Noël Burch, Philip Ursprung, Malte Wandel, the Otolith Group, Thomas Weski


du 11 octobre au 25 novembre 2012

vernissage le 10 octobre dès 18 h

Colloque “AFFAIRES D’ARCHIVES” le 2 novembre 2012 avec, sous reserve:
Estelle Blaschke, collectif Interfoto, Anne Lacoste, Guillaume Desanges, Olivier Lugon, Sam Stourdzé, et des intervenants de la HEAD

Le point de départ pour l’exposition „Doubles Économies“ est une archive de photographies de l’ancienne RDA. C’est le photographe Reinhard Mende qui est à l’origine de ce corpus qui compte plus de 16'000 items. Il exécutait des commandes pour des VEB (Volkseigener Betrieb/Entreprise nationalisée, littéralement: Entreprise appartenant au peuple) en documentant, mais aussi en mettant en scène, des situations de la production et de la présentation de la marchandise à l’occasion de la Foire internationale de Leipzig, durant les années 1967 à 1990. Comme Leipzig était le lieu le plus important pour les relations économiques entre l’Est et l’Ouest, les photographies de la Foire internationale de Leipzig marque un espace économique à double faces: socialiste en ce qui concerne la production, capitaliste en ce qui concerne la présentation. À l’occasion de la Foire internationale de Leipzig, des liens se sont crées autant avec des pays de l’ancien espace économique non socialiste (NSW - Nicht-Sozialistisches Wirtschaftsgebiet) tel que la RFA, la Suède et la France, qu’avec des pays qui depuis le milieu des années 1970 se trouvaient dans des luttes révolutionnaires de libération, tel que l’Angola, le Mozambique et l’Éthiopie.

C’est à partir de ce nucléus, que l’exposition „Doubles Économies“ se déploie en des positions contemporaines artistiques spatiales tout comme en des analyses historiques et théoriques. L’ensemble est complété par des interviews vidéographiées. Les différentes formes de pratiques, envers la lecture de l’archive tout comme envers les artistes participant avec des œuvres parfois autonomes, ouvrent la question centrale suivante : Quelles formes d’articulations sont à notre disposition pour saisir les liens, dans leurs contradictions, entre socialisme et capitalisme à l’exemple du design et de la production d’images et comment les rendre utilisable pour des problématiques contemporaines.

Au centre du projet „Doubles Économies“ se trouve une pratique collective comme méthode, autant en vue de l’actualisation du matériel d’archive que comme pratique curatoriale. Ont été invité des artistes, des théoricien(nes), des scientifiques et ainsi que d’anciens protagonistes, pour visiter l’archive, le commenter ou pour en faire une sélection. Ce processus de travail collectif a rendu possible une lecture multiple de l’archive, qui par la même rend aussi des informations pour un discours non linéaire au sujet de l’ancienne RDA. „Doubles Économies“ a été conçue par le groupe PRODUZIEREN, constitué les commissaires de l’ exposition Armin Linke, Doreen Mende und Estelle Blaschke, Philipp Ursprung a participé en tant que conseiller. Montée par les architectes Kuehn et Malvezzi en premier lieu à Leipzig durant le printemps 2012, puis à l’automne au CPG à Genève, l’exposition sera présentée à l’EPFL à Zurich dans les premiers mois de 2013. Elle est accompagnée par une publication éditée par spector books à Leipzig qui est mise en page par Werkplaats.

Un site web inaugure l’accessibilité de l’archive sur internet

Doubles Economies est un projet du groupe Produzieren.


Le Centre de la Photographie Genève
bénéficie du soutien du Département de la culture
de la Ville de Genève et de la Fondation Nestlé pour l'Art


Le projet Doubles Economies est soutenu par la fondation fédérale allemande pour la culture.

        Doubles économies